Bienvenue sur le site du Dr. Puskaric à Rouen - Chirurgien-Dentiste.

Notre cabinet vous propose de multiples prestations telles que l´implantologie dentaire, la chirurgie osseuse pré-implantaire les greffes osseuses ainsi que tous les soins classiques.

Pour une prise de consultation, merci d'utiliser notre formulaire de contact. Nous vous recontacterons le plus vite possible.

Toute l´équipe du cabinet dentaire du Dr. Puskaric


Les news du cabinet

31.03.2017

Ouverture du cabinet après rénovation totale

Un plateau technique à la pointe de la technologie.

plus d'informations

Dr. Philippe Puskaric

Chirurgien-Dentiste

> Diplômé de la Faculté Dentaire de Lille
> Certificat de Physiologie Oro-faciale de la Faculté Dentaire de Lille
> Diplôme Universitaire en Implantologie Orale à la Faculté de Médecine de Lille
> Associate Fellow of American Academy of Implant Dentistry (AAID)

Alexandra Puskaric

Consultations & plan d'accès

Notre cabinet est situé à Rouen Rive Gauche:
Immeuble "Le Bretagne"
57 Avenue de Bretagne
76100 Rouen

Nos consultations sont exclusivement sur rendez-vous.
Pour une prise de rendez-vous, appellez-nous au numéro suivant: 02 35 73 00 34

Vous pouvez également utiliser notre formulaire de contact.

CIRO Kontakt

Demande de Rendez-vous
captcha
*Champs obligatoire

Les implants dentaires

Qu'est-ce qu'un implant ?

C'est une racine artificielle de forme cylindrique en titane (matériau parfaitement biocompatible utilisé pour les prothèses de hanche) identique à une racine naturelle, fixée dans l'os de la mâchoire.
Son but est de remplacer la racine d'une dent extraite. Un pilier sera ensuite adapté sur l'implant pour former un ancrage destiné à recevoir une couronne, un bridge ou une prothèse amovible (appareil dentaire).
Les implants vont ainsi permettre de remplacer une, plusieurs ou toutes les dents des deux mâchoires.

Les conditions pour l'implantation

Si le volume osseux est suffisant,les implants peuvent être réalisés chez des patients relativement en bonne santé. C'est pour cela que le praticien vous soumettra un questionnaire médical complet et un examen radiologique qui permettra de valider la pose de l'implant car il existe certaines contre-indications, telles que le diabète non équilibré ou les grands fumeurs.

L'intervention implantaire

C'est une intervention bénigne, pratiquée sous anesthésie locale. Il n'y a, en général, pas de suite douloureuse. Elle est réalisée au sein cabinet du Dr. Philippe Puskaric à Rouen. Le cabinet est équipé d'un bloc opératoire dédié entièrement à la chirurgie dentaire, permettant d'opérer dans des conditions de sécurité optimales.

Dans quels cas les implants sont-ils recommandés ?

Il existe trois solutions pour remplacer une dent manquante : le bridge, l'implant et l'appareil amovible.
Le Dr. Philippe Puskaric, spécialiste en Implantologie, vous recommandera ce qui est le plus adapté.

L'édentation unitaire
Votre bouche présente une dent absente... Même si cela ne vous gêne pas, elle doit impérativement être remplacée. Une seule dent absente déstabilise toute la bouche.

L'édentation multiple
Plusieurs dents sont absentes. Il est indispensable de les remplacer. Une seule dent manquante dans une bouche représente le premier pas vers un processus de déchaussement.

Comment se déroule la pose d'un implant ?

La pose d'un implant ainsi que la réalisation de la prothèse sur implants s'effectuent en plusieurs étapes étalées sur 4 à 5 mois.

1- Examen pré-implantaire
Au préalable le Dr. Philippe Puskaric va procéder à une étude approfondie de vos antécédents dentaires et médicaux afin de savoir si les implants sont indiqués dans votre cas. Avant l'intervention, un examen clinique et plusieurs radiographies seront réalisés pour que votre dentiste puisse déterminer le plan de traitement à suivre.

2- Pose de l'implant
Au cours d'une intervention chirurgicale, le chirurgien-dentiste vient poser l'implant dentaire. L'implant est placé dans la mâchoire de sorte qu'il soit recouvert par la gencive et que l'os cicatrise.

3- Cicatrisation
Pour que l'implant s'intègre parfaitement à l'os dans la mâchoire une phase de cicatrisation de 2 à 4 mois est nécessaire. Après cette phase la gencive est réouverte pour permettre la pose d' un pilier implantaire, sur lequel la couronne sera fixée.

4- Prise d'empreinte

De manière à déterminer la forme précise de la couronne ainsi que sa position en bouche, le Dr. Puskaric effectue une prise d'empreinte avec un transfert. Le prothésiste disposera ainsi de tous les éléments nécessaires à la réalisation de votre couronne.

5- Fixation de la prothèse

La couronne n'est pas directement fixée sur l'implant mais sur une pièce intermédiaire, un pilier en titane, laquelle est vissée sur l'implant.

6- Plaisir retrouvé

Parfaitement ajustée votre nouvelle dent fonctionne exactement comme une dent naturelle.

Pose implant en 1 temps

Pose implant en 2 temps

Les greffes osseuses

La pose d'un implant nécessite un volume osseux suffisant.

Bien qu'il existe un large panel de longueur et de largeur d'implants, il s'avère dans certains cas nécessaire de recréer un volume osseux adapté. La réalisation d'une greffe osseuse permettra ainsi de compenser ce manque et d’avoir recours sans problème à l'implantologie dentaire.

Il existe trois types de greffe osseuse :

Greffe intra-sinusienne ou comblement de sinus

Bien souvent la masse osseuse au niveau des molaires et prémolaires de la mâchoire supérieure est insuffisante pour recevoir un implant dentaire. Pour augmenter artificiellement le volume osseux, votre chirurgien réalise un comblement osseux intra-sinusien. Celui-ci consiste à combler le fond du sinus maxillaire avec un greffon (os naturel ou artificiel).

Le comblement de sinus en résumé :
> Prélèvement d’un bloc osseux (greffon osseux)
> Incision de la gencive afin d’accéder à la paroi osseuse et au sinus
> Soulevé de la menbrane sinusienne
> Comblement de la partie inférieure du sinus par le greffon osseux par les bio-matériaux
> Fermeture et suture de la gencive

Le délai d'attente avant la pose des implants, pendant laquelle la greffe se constitue, est de 6 à 8 mois.

Greffes osseuses d'apposition

Une greffe osseuse d’apposition consiste à prélever un bloc osseux sur le patient pour aller le positionner soit au niveau de l’os de la mâchoire supérieure ou de la mâchoire inférieure. Cette greffe permettra de reconstituer le volume osseux insuffisant afin de procurer une meilleure stabilité à l’implant dentaire qui sera ensuite mis en place. Selon le volume osseux nécessaire, le site de prélèvement du greffon sera différent. La mâchoire du bas restant néanmoins la zone de prélèvement privilégiée.

L’intervention se déroule sous anesthésie loco-régionale ou générale en fonction du type d’intervention. En général, les implants sont placés 6 à 8 mois après la réalisation de la greffe.

La greffe osseuse d’apposition en résumé :
> Prélèvement du greffon osseux sur la mâchoire inférieure.
> Incision de la gencive afin d’accéder à la paroi osseuse.
> Fixation du greffon osseux.
> Fermeture et suture de la gencive.

La régénération osseuse guidée

La régénération osseuse guidée consiste à augmenter le volume osseux en stimulant la fabrication d’os à l’aide d’une membrane. Dans le cas d’une régénération osseuse guidée, le greffon osseux est positionné sur la partie en question et est isolé de la gencive par une membrane.

Etant donné que la gencive cicatrise plus vite que l’os, si l’on ne la sépare pas du greffon, elle risque de proliférer empêchant l’os de se régénérer convenablement.

La technique de régénération osseuse guidée est réservée à la reconstruction de petits volumes osseux.

La régénération osseuse guidée en résumé:
> Prélèvement du greffon osseux (humain, animal ou synthétique).
> Incision de la gencive afin d’accéder à la paroi osseuse.
> Greffe du greffon osseux.
> Positionnement de la membrane.
> Fermeture et suture de la gencive.

Soulevé de sinus

Comblement osseux

La chirurgie orale

La chirurgie orale regroupe tous les actes chirurgicaux à l'intérieur de la bouche.
Les interventions se font le plus souvent sous anesthésie locale. Elles ont y lieu au cabinet du Dr. Puskaric.

> Extractions dentaires : bien que les dents de sagesse soient les dents les plus fréquemment enclavées, il existe néanmoins d'autres dents qui ne croissent pas normalement et qu'il est nécessaire d'enlever. L'extraction dentaire consiste donc à retirer une ou plusieurs dents en une ou plusieurs fois. Elles concernent toutes les dents (cassées, cariées…) non conservables et en particulier les dents de sagesse (incluses ou non).

> Ablation de lésion gingivale ou osseuse : parce qu'un kyste est ou peut être à l'origine d'un abcès, de même qu'il est susceptible d'entrainer des complications locales, il est alors nécessaire de procéder à l'ablation de toute lésion.

> Chirurgie endodontique : ce type d'intervention a lieu pour désinfecter et obturer les racines dentaires (resection apicale) de façon à guérir toute lésion infectieuse.

Resection apicale orthograde

Dent de sagesse mandibulaire horizontale

Extraction de dent de sagesse mandibulaire horizontale

Dent de sagesse complètement incluse

Dent de sagesse partiellement incluse

Prothèses dentaires

Les différentes solutions à l'édentation

La prothèse dentaire a pour but de remplacer une ou des dents manquantes, de manière à restaurer la fonction masticatoire, de retrouver l'esthétique ainsi que maintenir la santé des structures buccales (éviter la migration des dents restantes).

Dans quels cas les prothèses sont-elles recommandées ?

L'édentation partielle
Votre bouche présente une dent absente... Même si cela ne vous gêne pas, elle doit impérativement être remplacée. Une seule dent absente destabilise toute la bouche.

L'édentation totale
Plusieurs dents sont absentes. Il est indispensable de les remplacer. Une seule dent manquante dans une bouche représente le premier pas vers un processus de déchaussement.

Après une dévitalisation

Si une de vos dents a été dévitalisée, alors il faut absolument la protéger en la couronnant. Voir endodontie.

Les différents types de prothèses

La couronne

Celle-ci peut-être métallique, céramo-métallique ou encore toute céramique.

L'inlay/onlay

Ce sont des pièces reconstituant la partie manquante d'une dent. Elles sont réalisées comme les couronnes au laboratoire de prothèse.

On distingue différents types d'inlay-onlay :
> les inlay-onlays métalliques
> les inlay-onlays cosmétiques ou esthétiques en composite ou en céramique

Le bridge ou pont dentaire

Un bridge ou pont dentaire permet de remplacer une dent absente, en s'appuyant sur les dents adjacentes.

Les prothèses amovibles partielles

Elle ne remplace que certaines dents et prend appui sur la gencive et sur les dents restantes à l’aide de crochets.

Les prothèses amovibles complètes

Elle remplace toutes les dents d’une mâchoire et s’appuie simplement sur la gencive.

Les prothèses sur implants

Il s'agit de couronnes ou bridges directement vissés ou scellés sur les implants dentaires.

Le bridge

L'inlay

L'onlay

La couronne

Parodontologie

La maladie parodontale

Généralement appelée "déchaussement", cette maladie fait régresser la gencive et l'os qui entourent les racines, jusqu'à la perte d'une dent, puis, par contamination, elle peut entraîner la perte de toutes les dents.

Qu'est-ce que la parodontite ?

La parodontite – ou encore appelée parodontose – est une maladie bactérienne, présente dans votre bouche et contre laquelle votre système immunitaire est impuissant. Plus les bactéries pénètrent en profondeur, plus elles sont virulentes et détruisent tous les tissus qu'elles rencontrent (gencive et os).

Une gencive saine
Normalement, une dent est cerclée par "l'attache épithéliale" qui empêche les bactéries de pénétrer le long des racines.

Gingivite

Certaines bactéries virulentes pénètrent le long des racines et génèrent une inflammation de la gencive.

Début de parodontose
Les 1ers signes visibles sont un gonflement et des saignements, puis une rétraction de la gencive, dans la majorité des cas.

Déchaussement
Les bactéries s'attaquent à l'os. L'inflammation est très forte. Les gencives sont très douloureuses - les saignements intenses. Les dents commencent par être mobiles et finissent par tomber.

Comment soigner la parodontite ?

Pour la maladie parodontale, le détartrage traditionnel n'est pas suffisant, car le problème se situe en profondeur. Il est cependant nécessaire.

Le détartrage en profondeur et le polissage des racines a pour but d'enlever de la surface des dents le tartre sous la gencive. Il sera réalisé, soit avec des ultrasons doux, soit avec des instruments soniques ou manuels, et sera suivi d'un passage soigneux à la pâte à polir.

Si le traitement n'est pas suivi d'un traitement adéquat, il présente deux dangers :

> Le tartre visible constitue un refuge favorisant l'invasion bactérienne.
> Les ultrasons n'enlèvent pas tout le tartre et laissent une surface rugueuse, élément idéal pour qu'à nouveau il s'y dépose !

Que faire pour prévenir ?
Les bactéries qui se logent dans la plaque dentaire sont à l'origine de la parodontite. Pour éviter la formation de plaque, il est recommandé de se faire traiter en prophylaxie de manière régulière. Vous trouverez plus d'informations à ce sujet à la rubrique Prophylaxie.

Le traitement non chirurgical de la parodontite

L'évolution de la maladie parodontale

La régénération osseuse guidée en parodontologie

La dévitalisation

L'endodontie consiste à enlever de vos racines le nerf malade, car il est inguérissable. Vos racines seront ensuite rigoureusement nettoyées et désinfectées. Le nerf sera remplacé par des matériaux biologiques. La dent est donc dévitalisée. Les canaux seront reformatés et bouchés par une pate d'obturation désinfectante étanche et raidoopaque.

Comment se déroule un traitement endodontique ?

Tout d'abord le chirurgien-dentiste élimine ce qui reste de tissus vivants infectés ou potentiellement infectés à l'intérieur de la dent (pulpe dentaire).

Ensuite, l'intérieur de la dent est nettoyé : grattage de la surface intérieure des canaux pulpaires et injection d'une solution désinfectante.

Le système canalaire est mis en forme de manière à laisser pénétrer la solution d'irrigation partout. Puis il est séché.

Dernière étape : réalisation de l'obturation canalaire.  Une espèce de ciment est injectée dans le canal.

Dans quels cas la dévitalisation est-elle nécessaire ?

Lorsque la carie est trop importante, ou en raison d'une fracture d'une partie de la dent.

Conséquences de la dévitalisation

Votre dent ne comportant plus ni nerf, ni vaisseaux sanguins, elle sera donc extrêmement fragilisée et cassera comme du bois mort. Une fracture peut intervenir à tout moment, sans signe annonciateur et peut aboutir à la perte de la dent. Il faut donc consolider la dent.

Consolidation interne
La consolidation interne est généralement réalisée lorsque la dent est trop délabrée, soit par des reconstitutions à tenon, soit par des inlays-cores. Votre praticien utilisera la technique la mieux adaptée à votre cas.

Consolidation externe

Si l'intérieur de la dent est maintenant renforcé, l'extérieur doit être protégé par une "couronne". Le matériau se rapprochant le plus des dents naturelles est la céramique, alliant solidité et esthétique. La dent couronnée, ainsi protégée ne risque plus de fracture.

Le traitement endodontique

Dentisterie esthétique

Problèmes esthétiques ?

Des dents saines peuvent présenter des dysharmonies gênantes pour votre esthétique et votre aisance relationnelle. L'approche thérapeutique traditionnelle, trop mutilante (prothèses, composites...), n'est alors pas indiquée et vous laisse seul face à ces désagréments.

Les facettes dentaires

Il est aujourd'hui possible de coller une mince couche de matériau esthétique sur la face visible de votre dent, en réduisant celle-ci au minimum, sans porter atteinte à sa vitalité.

Les facettes sont de minuscules coquilles de céramique de 0,4 à 0,7 millimètre d'épaisseur. Elles sont collées directement sur la partie extérieure de la dent, un peu à la manière des faux ongles sur les doigts.

Profitez de votre sourire - Les facettes permettent de masquer un problème esthétique sans risque pour la santé de vos dents.

Dans quels cas les facettes sont-elles adaptées ?
> La gencive s'est rétractée - vos racines deviennent apparentes.
> La carie a abîmé superficiellement une ou plusieurs dents.
> La taille de vos dents n'est plus esthétique.
> Une de vos dents a été cassée à la suite d'un choc.
> Une partie de votre dent s'est effritée ou ébréchée.
> Une coloration de l'émail est apparue localement.

Le blanchiment (éclaircissement)

Les techniques sont basées sur l'application de gel de peroxyde d'hydrogène ou de carbamide : ces produits sont dangereux et doivent être utilisés sous surveillance médicale.

Une empreinte de vos dents est effectuée afin d'obtenir de fines gouttières souples parfaitement adaptées à votre mâchoire.
Un gel de blanchiment doit être placé à l'intérieur de la gouttière avant de la placer en bouche.
La durée du traitement est d'environ 3 semaines.
Les résultats les plus spectaculaires sont obtenus sur les dents les plus foncées.

Il existe 2 types de blanchiment.
> Le blanchiment au fauteil. Celui-ci est réalisé en 3 séances au sein du cabinet.
> Le blanchiment ambulatoire. Le Dr. Puskaric vous fournit des gouttières que vous porterez chez vous.

Quand le blanchiment est-il recommandé ?
> Les colorations alimentaires.
La majorité des colorations dentaires sont dues à des éléments extérieurs, goudrons et tanins, que l'on trouve dans le café, le thé, le vin, le tabac... et que votre brossage ne parvient pas à éliminer.

> Les colorations médicamenteuses.
Certains antibiotiques, pris par la femme enceinte, pouvaient engendrer des dyschromies dentaires chez l'enfant. La majorité de ces médicaments ont été retirés du marché.

Les couronnes céramiques

Il est aujourd'hui possible de mettre en place des couronnes tout céramique sans armature métallique. Ces couronnes  font partie de la nouvelle génération des systèmes céramiques du 21ème siècle. A base de disilicate de lithium elles sont les plus esthétiques, les plus résistantes et sont encore mieux tolérées par la gencive.

Etant donné qu'elles ne contiennent pas de métal, elles ne peuvent pas dévoiller de liseré noir à leur base au fil du temps.

Elles permettent d'obtenir des dents très naturelles ayant la même luminosité que de vraies dents.

Les facettes dentaires

Le blanchiment

Imagerie 3D - pour un diagnostic plus précis.

Notre cabinet est équipé d’un nouvel appareil de radiographie haute technologie : un tomographe volumétrique numérique, connu également sous le nom de scanner 3D. En une seule prise de cliché 3D, le scanner offre un bilan détaillé. Il facilite le diagnostic des maladies parodontales, la planification des implants, les interventions chirurgicales de même que les extractions des dents de sagesse. Il permet également la visualisation de kystes.

Qu’est ce que la tomographie volumétrique numérique ?

La tomographie volumétrique numérique est un procédé radiographique tridimensionnel, qui permet d’obtenir des photos de très haute qualité et une représentation anatomique très distincte. Les images générées montrent avec précision aussi bien les os, les dents, le système nerveux, les articulations au niveau des mâchoires que les sinus maxillaires. Elles permettent une reconstitution du visage du patient.

Les photos en 3D sont-elles de meilleure qualité que les radiographies traditionnelles en 2D ?

Les photos en 3D sont de loin plus précises. L’excellente qualité des images montrées en volume permet de fournir des informations complètes sur l’anatomie du patient dans les moindres détails et de préparer les interventions chirurgicales en toute sécurité.

Scanner intraoral

Une prise d’empreinte rapide, précise, sans pâte ni poudre

Grâce au scanner intraoral notre cabinet peut désormais acquérir facilement en quelques minutes seulement les empreintes numériques 2D et 3D. Il s’agit d’une prise d’images en série par capteur optique (sans radiographie) assisté d’un faisceau lumineux (laser), le tout sans aucun danger pour le patient ou l’opérateur. Nous pouvons ainsi éliminer une partie importante des empreintes traditionnelles.

Pour le patient, cette technique réduit significativement les nausées, les haut-le-cœur et l’inconfort d’un porte-empreinte chargé de matériau, relativement contraignante.

Les données ainsi acquises, de haute précision et en couleurs réelles, offre des procédures de numérisation spécifiques uniques permettant par exemple la planification des restaurations implantaires.

Les données peuvent également être envoyées directement au prothésiste, lequel pourra traiter les données numériquement.

Bloc opératoire

Le cabinet est équipé d'un bloc opératoire permettant des opérations de chirurgie sous anesthésie loco-régionale dans les meilleures conditions possibles.